Denis Dailleux

Agence VU'

Années 90, de mon village à Persan

« Provincial, je suis monté à Paris dans les années 80, dans l’espoir de devenir photographe. J’étais perdu, sur le point d’abandonner mon rêve, quand j’ai lu Lettres à un jeune poète, de Rainer Maria Rilke : « Et si même vous étiez dans une prison, si les murs ne laissaient venir à vos sens aucun des bruits du monde alors auriez-vous votre enfance cette richesse délicieuse et royale, ce trésor de souvenir ? Tournez de ce côté votre attention. ». J’ai compris qu’il fallait que je regarde en face la nostalgie que j’éprouvais pour ma propre enfance. La questionne. Et la restitue ailleurs. J’avais trouvé la voie à suivre pour commencer un travail d’auteur. »

 

Commanderie Saint-Jean

Années 90, de mon village à Persan regroupe Gens de mon village (1987-1990), Tante Juliette (1987-2002), Persan-Beaumont (1987-1992), les trois premières séries de Denis Dailleux. Bien que réalisées en France et en noir&blanc, elles portent déjà en elles la profonde empathie de son rapport à l’autre, la douceur de son regard sur le monde et la subtilité de son écriture photographique qu’il développera ensuite en couleur en Égypte et au Ghana.

Denis Dailleux est né à Angers et vit à Paris. Il est lauréat d’un WordPress photo en 2000 pour Fils de Roi et en 2014 pour Mère et Fils, du Prix Roger Pic décerné par la Scam en 2019 pour In Ghana – We shall meet again. Membre de l’Agence VU’ (Paris), il est représenté par la galerie Camera Obscura (Paris), la Galerie 127 (Marrakech), la Galerie Peter Sillem (Frankfurt) et la Box galerie (Bruxelles).