William Klein

William Klein

Klein Basic

Artiste pluridisciplinaire, William Klein a révolutionné de nombreux domaines de la photographie comme la photographie de mode et la street photographie. C’est donc un honneur pour le festival l’Oeil Urbain de l’exposer en XXL dans tout le centre de ville de Corbeil-Essonnes. Façades de la halle du Marché, de l’Hôtel de ville, des Moulins Soufflet, ou encore sur les berges de la Seine… Bref, partout où la vie bat son plein, seront exposés ses images cultes en format XXL.

Toute la ville de Corbeil-Essonnes

William Klein est né dans une famille de juifs hongrois immigrants. Il étudie la sociologie à New York, et à 18 ans, passe deux années dans l’armée américaine, en Allemagne et en France. En 1948, il étudie à la Sorbonne à Paris et étudie avec Fernand Leger. Après son mariage avec Jeanne Florin, il décide de rester en France et de continuer à vivre et travailler à Paris.

Passionné, Klein devient un artiste complet dont l’œuvre marque la photographie. En parallèle, il commence à réaliser des courts-métrages et travaille avec Louis Malle sur Zazie dans le métro. 

Aux cours des années suivantes, Klein publie trois nouveaux livres de conception débridée et cinématographique : ROME (1956), MOSCOU (1961), TOKYO (1962).

En 1966 avec Qui êtes-vous Polly Maggoo ?, Klein réalise une satire de la mode qui obtient le Prix Jean-Vigo, film qu’il réalise après dix années passées chez Vogue comme photographe. 

Dans les années 80, il renoue avec la photographie, expose dans le monde entier et publie CLOSE UP (1989), TORINO 90 (1990), MODE IN & OUT (1994), de nombreux catalogues et monographies. 

Honoré du Prix international Hasselblad, du Guggenheim Award aux USA, du Grand Prix national en France, du Kultur Preis et du Prix Agfa-Erfurt en Allemagne, peintre, photographe, cinéaste, graphiste, Américain à Paris, William Klein échappe aux étiquettes, aux catégories, aux mouvements.